En raison de sa géographie sans pareil et de sa faune, la Namibie est un lieu de vacances idéal. C’est la destination préférée des férus de safari et de nature intacte. Fish River Canyon, intégré au cœur du parc national protégé du même nom, livre ses merveilles aux globe-trotters. Au camp Hobas, ils auront une vue incroyable sur les gorges du canyon. Pour y accéder, ils suivront un itinéraire de randonnée parsemé de chemins pierreux et sablonneux, et comprenant des traversées de rivière. En cours de route, les promeneurs passeront par la tombe isolée d’un militaire Allemand tué par les Namas au XIXe siècle avant d’atteindre les sources thermales d’Ai-Ais, dont les vertus thérapeutiques leur feront énormément de bien. Le versant végétalisé du canyon est inclus dans le parcours. Les randonneurs y apercevront quelques beaux échantillons du Kokerboom, l’arbre national de la Namibie, ainsi que d’autres végétations supportant les conditions très arides de la région. Par ailleurs, Fish River Canyon est peuplé d’une multitude d’espèces animales, y compris des koudous, des chevaux sauvages, des léopards, des zèbres de montagne, des rongeurs, sans oublier les reptiles et les oiseaux. Ces derniers se composent de pélicans, d’aigles pêcheurs d’Afrique, d’aigles noirs, d’autruches, ou encore d’oiseaux aquatiques tels des hérons. Pour explorer ce joyau naturel, les périodes d’hiver sont préférables. Cela va de mi-avril à mi-septembre, où les températures sont supportables.

Escale à Windhoek, la capitale namibienne

Windhoek se classe parmi les incontournables des voyages Namibie. Nichée au milieu des montagnes, à 1 700 m d’altitude, la capitale est de type européen, avec ses rues quadrillées à l’américaine. Les lieux d’intérêts se concentrent en centre-ville, avec les boutiques, le marché artisanal et les monuments historiques, dont le Parlement de la Namibie, la Galerie nationale de Namibie, le Christus Church. Ce dernier n’est autre qu’une ancienne église luthérienne, campée au milieu d’un rond-point où Fidel Castro Street et Robert Mugabe Avenue se rejoignent aux portes de l’enceinte parlementaire. À l’extérieur de Windhoek, les passionnés de faune sauvage pourront participer à une expédition organisée par un organisme privé. C’est une manière comme une autre de contribuer à la sauvegarde des grands félins et des mammifères. Rien n’empêche les touristes de faire un tour au Windhoek Zoo Park, une zone de loisirs publique qui comprend un étang, des arbres ombragés, des jardins et des pelouses.

Walvis Bay, propice aux activités côtières

Avec ses dunes de sable et sa grande baie, Walvis Bay ou la « baie des baleines » est une ville namibienne adaptée pour le style de vie de plein air. Walvis Bay est bien indiquer pour les différentes activités sportives comme le kite, le sandboard, le surf, la voile, le golf, la natation et la croisière pour observer des otaries et des dauphins. Pour cette sortie en mer, vacanciers se rapprocheront des sociétés qui proposent de tels services. De leur côté, les férus de pêche loueront ou achèteront des cannes s’ils souhaitent attraper du poisson : merlu, anchois, poisson-chat, thon, sardine… Pour clôturer le périple à Walvis Bay, les bonnes adresses ne manquent pour manger des pizzas, des sandwichs, des hamburgers, des plats végétariens et des fruits de mer.

Article publié dans Autres.